Bibindom à la neige :’)

Hello les chats! J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de Noël en compagnie de vos proches, que vous avez bien profité.
Je reviens avec un nouvel article sur ma journée à la montagne. C’était la première fois de ma vie que je montais des ski et c’était pas de la tarte. La première désillusion est arrivée lorsque j’ai chaussée les chaussures de ski, qui étaient ma fois bien trop lourdes!! Je marchais tel un cosmonaute. En sortant de la boutique j’ai failli prendre ma première gamelle à cause d’une mini décente, ça promettait !
Ensuite un petit café avant de s’y mettre où j’ai croisé 2 chiens trop mignons qui jouaient ensembles. J’étais à la station Alpes d’Huez et là bas les chiens étaient partout, à mon plus grand bonheur: j’adore les chiens! J’étais comme une gogole devant tous les canidés avec mon appareil photo et mes petits bruits ‘ ooooh il est trop chouuuu ‘… hmm hmm.
Nous sommes allés ensuite sur la piste blanche, la piste la plus débutante histoire de s’entraîner. S’en suit la deuxième désillusion, pas des moindres, les ski GLISSENT!! Et oui, inconsciemment je me disais que ça glisserait pas tant que ça, tu parles! Je les chausse à peine que je pars en arrière sur une toute petite décente de rien du tout. Bon, courage. Je me lance sur la piste, et hop je pars, et oh mon dieu j’ai l’impression d’aller ULTRA VITE, je maîtrise pas cette vitesse et ces sensations, j’ai peuuuur. Alors je hurle et je vais sur le côté tout en me ramassant la tête dans la neige. Voilà, 10 secondes sur des ski et je tombe. Le plus difficile c’est de se relever, car mes jambes sont coincées, je n’arrive plus à bouger. Alors je tente tant bien que mal d’enlever mes ski pour me délivrer, telle un éléphant malhabile en plein milieu de la piste, me faisant slalomée de toute parts par des enfants beaucoup plus adroits que moi.
Le pire c’est que tous mes essais furent vains, je n’ai pas fais 100 m que je tombais à chaque fois. Alors j’ai fini par abandonner, un peu énervée contre moi d’être aussi gauche. Mais je commençais à me sentir mal et à avoir la tête qui tournais, je n’ai pas voulu forcer.
Plus de ski donc, pour l’après-midi je veux monter! Nous prenons donc la télécabine pour nous rendre à 1800 mètres puis à 2700. Là nous attend un joli endroit, face aux montagnes enneigées, pas trop mais enneigées quand même. Il y ‘a de la neige qui m’arrive jusqu’au genoux, alors moi je suis contente. Chez moi, la neige, il n’y en a presque jamais. Une fois tous les 2 ans au plus. Donc je me roule, je glisse, je tombe, je fais l’enfant. Heureusement que les combinaisons sont imperméables, sinon je pense que je serai bien tombée malade. Mais quelle joie de jouer dans la neige devant un si beau paysage. J’ai vraiment apprécié ce moment, bien trop court. Il était déjà temps de rentrer, que je me suis rendue compte que la montagne me manquerait énormément. Heureusement, j’y retourne le mois prochain, pour 2 jours cette fois-ci! Je suis tellement contente, et cette fois, je vais essayer de persévérer et ne pas abandonner. En espérant que cette fois, la neige soit vraiment présente, partout!

Je vous embrasse.

DSC_0358DSC_0364DSC_0356DSC_0366DSC_0371DSC_0390DSC_0396DSC_0405DSC_0409DSC_0423DSC_0426DSC_0428DSC_0432DSC_0440DSC_0447DSC_0456
signature

Publicités

N'hésitez pas à laisser des commentaires les chats!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s