[ Voyage à la Reunion ] Récit d’un voyage sur le volcan!

Alors je n’ai pas trop suivi la chronologie des événements puisque en réalité nous ne nous sommes rendus sur le volcan que le mardi ( nous étions arrivés le Jeudi ), mais je dois dire que la mémoire flanche un peu chez moi et je ne sais plus trop ce que nous avons fais le 3ème jour … ehe.

Le piton de la fournaise est connu pour être un des volcans les plus actifs au monde, mais les éruptions sont quand même bien évidemment rares. Quoi qu’il avait déjà  » pété « , comme dirait les créoles, 3 fois au cours de l’année. Nous avons donc été ravis de voir qu’il avait, une fois de plus, décidé de se mettre en colère et cracher sa magnifique lave lors de notre passage à la Réunion.
L’éruption a eu lieu le Lundi aux alentours de 18h. Nous étions à ce moment là à notre chalet et avons décidé d’y retourner seulement le lendemain pour admirer les coulées de lave.

Le mardi, donc, après avoir passé la matinée au Grand Etang ( je reviendrai dessus plus tard ) nous arrivons au volcan pour le coucher du soleil, aux alentours de 17h.
Nous fûmes surpris de l’immensité du paysage lunaire, désert, qui contrastait vraiment avec le paysage luxuriant du matin. Hop nous empruntons la route des sables, direction le parking  » Foc-Foc  » lieu du départ de la rando pour accéder au cratère en éruption. Malheureusement, le parking est plein… Il nous faut aller se garer à environ 3km plus loin, au pas de Bellecombe. Ici nous attend une vue magnifique du volcan au coucher du soleil, nous partons un peu à l’écart du point de vue pour nous retrouver seuls, face au volcan et à la brume s’installant, ainsi que face à un silence de plomb. Le paysage est sublime, et le calme règne. Malheureusement la nuit tombe à une vitesse folle, les nuages s’avancent et donnent l’impression de nous avaler, il faut vite partir.

Nous reprenons la voiture, et au niveau du parking Foc-Foc, nous demandons à un gendarme si le parking est encore plein. Non, il reste quelque places. Mais il fait déjà nuit, on ne sait pas si la lave coule encore, et nous n’avons pas de lampes frontales. Bon on fait quoi…? Aller on fonce!
Nous voilà parti pour environ 1h30 de marche sur un terrain volcanique rempli de pierres et de cailloux. Heureusement, la lune brille énormément et la constellation est sublime, pas un nuage. Nous croisons et recroisons des centaines de curieux sur ce chemin atypique et mal éclairé, au loin les lumières de leurs lampes frontales flottent telles des lucioles.

Au bout d’une demi-heure de route, nous apercevons la fumée rouge qui s’élève, annonciatrice d’un spectacle hors norme. Vite je me dépêche, ne pouvant que m’impatienter de voir quelque chose d’encore nouveau pour moi et qui sera sans nul doute un moment magique. Il fait très froid, environ 5 degrés, mais je suis parée avec doudoune et anorak, le top du style! J’ai un peu de mal à respirer étant donnée que je n’ai jamais trop été en altitude, mais ça va, je continue.
Et nous y sommes, elle est là la coulée, rouge flamboyante. Petite, mais tellement impressionnante. Le magma, la lave, ce qu’il y ‘a sous nos pieds ressort bien ici. Encore une force de la nature dont on a pas forcément conscience, ici, dans nos villes. Nous continuons de marcher bien une demi heure pour trouver le meilleur point de vue et nous nous posons, là, à admirer la Terre dans toute sa splendeur.

Malheureusement ce jour là j’avais oublié mon reflex,les photos ne rendent donc évidemment pas justice à la grandeur du spectacle, mais je vous assure que c’était splendide. Nous restons là, puis nous repartons dans le sens inverse, après avoir vécu un des plus beaux moments de ce voyage, et de ma jeune vie.
La chance nous a sourit ce jour là, puisque sur le chemin du retour nous croisons des centaines et des centaines de voitures, coincées dans le barrage établi par la gendarmerie pour réguler le trafic sur le volcan. Il y ‘a si peu de places sur ce parking et toute l’île semble avoir voulu s’y rendre. C’est un grand événement quand le volcan explose, surtout dans la culture créole.
Je ne pense pas que nous, nous aurions eu le courage d’attendre des heures et des heures pour le voir, mais nous avons eu cette chance de ne pas avoir à attendre et d’avoir vécu ce moment qui restera gravé dans nos mémoires!

Je vous embrasse fort.

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

IMG_6555

IMG_6558

IMG_6566

IMG_6571

IMG_6584

IMG_6585

signature

Publicités

Une réflexion sur “[ Voyage à la Reunion ] Récit d’un voyage sur le volcan!

N'hésitez pas à laisser des commentaires les chats!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s